Les différents costumes :


Les costumes de ville Féminin :

Dans notre département de l'Eure, les femmes ont adopté très tôt la mode parisienne, abandonnant les costumes traditionnels dès la fin du XIXème siècle.

Les coiffes authentiques du groupe datent du début XIXème. Dites " bonnet rond" ou "Pierrot", elle sont originaires des différents villages de l'Eure: Vernon, Ivry la Bataille, Le Neubourg, Louviers... 

 

Elles portent le déshabillé de coton,composé d'un caraco, d'une jupe et d'une cape ( mantelet), ainsi qu' un tablier de soie qui protège la jupe.

 

Ce costume a été réalisé grâce au conservateur du musée de Normandie à Caen qui nous a autorisés à regarder dans ses armoires.Quant au mantelet, merci à Madame Bruneau, spécialiste du costume normand, qui nous en a donné le patron

 

Jupons et culottes perçés richement ouvragés, cols de dentelle et bijoux viennent compléter la tenue.

Masculin :

Comme pour celui des femmes, le costume masculin bourgeois de l'Eure s'est très vite inspiré de la mode parisienne au début du XIXe. Les hommes portent la redingote et le chapeau haut de forme, ainsi qu'un foulard de soie agrémenté par une épingle à cravate. 

Le pantalon de coupe droite et le gilet sont assortis à la redingote ;  la chemise est  de lin ou de coton fin   surmontée d'un faux col.

N'oublions pas la canne et la montre à gousset, signes de richesse.

 

Le maquignon

Le maquignon était vendeur de chevaux. Tout comme les bourgeois il porte le pantalon à pont et adopte le haut de forme, troque la redingote contre une blaude bleue, portée sur le costume en semaine. Elle était  parfois cirée pour être imperméable.

Les jours de fêtes il  sort sa  blaude brodée.

Il abandonne les sabots pour des chaussures de ville.

 


Pour plus d'informations sur les accessoires et coiffes  des  costumes cliquez ici 

Pour plus d'informations sur les bijoux portés cliquez ici 

Les costumes de travail :

La Paysanne

La paysanne porte la bonnette et des vêtements simples et robustes.

Elle possède en général au moins deux bonnettes : une simple pour tous les jours et une plus travaillée pour les jours de fêtes.

La  jupe de travail est en siamoise rayée  ( mélange de lin et coton)  et  une chemise de lin.

Le foulard est en coton et deux poches poires complètent  le costume. 

Les jupons et culottes percés sont sobres, peu travaillés et les bas sont en laine ou coton.


Le berger

Il est vêtu comme le paysan, avec, sur les épaules, une large cape de laine le protégeant du froid.

Une  houlette lui permet d' attraper ses brebis,  un grand parapluie le protège aussi bien de l'eau que du soleil


Le garde-champêtre

Il n'est assujetti au port d' aucun uniforme. Coiffé d'un bicorne sur le bonnet, il porte  la blaude noire avec des boutons dorés, un pantalon militaire et, sur le bras, une plaque de laiton indiquant son nom ainsi que celui de sa commune;

Il fait office de Tambour et porte un sabre dit "Briquet"

 Le costume est complété par des sabots et des guêtres en cuir

Le paysan

Le paysan porte généralement un pantalon de velours côtelé, ou de lin, court, des bretelles à boutons sur une chemise de lin sans col, ainsi qu'une ceinture de flanelle lui gardant les reins au chaud.

Il peut avoir un gilet, ainsi qu'un caleçon court ou long suivant la saison.

Avec ses grosses chaussettes il porte des sabots et peut avoir des housseaux de lin ( sorte de chausses hautes protégeant le pantalon).


Le sabotier


Le meunier

Son costume est blanc: il est composé d'un pantalon, d'une chemise , d'un gilet et d'une  blaude courte.

 Le chapeau est posé sur le bonnet, sur l'épaule, un bissac formé de deux grandes poches pour le transport de la farine, à son cou un mouchoir blanc ou à carreaux. S'il a fait son service militaire il peut en porter le foulard.

Aux pieds, des chaussettes, sabots et housseaux.


Les enfants

Les garçons ont un costume qui ressemble à celui du père : une chemise de chanvre ou de lin, un mouchoir à carreaux noué autour du cou, un pantalon en velours ou en coton et sur la tête un bonnet de coton. Les pieds sont protégés par des chaussettes de laine ou des chaussons. Ils portent des sabots de bois avec des brides en cuir.

 

Les petites filles portent une chemise de chanvre ou de lin sous une robe de toile colorée unie. Un tablier brodé le "sarreau" la protège. Sur la tête, un petit bonnet de coton simple ou piqué plus ou moins travaillé en fonction des occasions. Et pour elle aussi des chaussettes de laine et des sabots de bois.


groupe d'enfants (1992)
groupe d'enfants (1992)